Investir dans les Groupements Forestiers

Comment Investir dans les groupements fonciers forestiers (GFF) en 2022 ?

Communément appelé GFF pour l’abréviation de “Groupement Foncier Forestier”, le Groupement d’investisseurs Forestier est composé d’adhérents (150 maximum) qui confient la gestion des actifs de leur Groupement, ainsi que la partie administrative, technique et financière, à un Gérant spécialiste de la Sylviculture.

Le Gérant du Groupement a pour but d’acheter, de vendre, et de constituer un capital de Massifs Forestiers (Terrains, Bois, Forêts, Plantations, Installations techniques et ouvrages d’infrastructures…), d’exploiter et de faire fructifier ces Domaines Forestiers dans le temps.

Original et Sécurisant, le Placement Forestier demeure en 2022 une Valeur Refuge et un excellent outil de Diversification et de Transmission de Patrimoine.

Investir dans les Groupements Forestiers, dotés d’une Fiscalité Avantageuse, permet non seulement de réduire l’IR, mais préserve également de la volatilité des marchés financiers, car adossé à deux actifs peu risqués : le Foncier et le Bois. C’est un placement rentable sur le long terme, qui contribue en outre à préserver l’environnement.

Actualité 2022 : le Décret 2021-559 du 6 mai 2021, paru au Journal Officiel le 8 mai, a confirmé l’augmentation du Taux de réduction d’impôt, qui passe de 18 % à 25 %. 

Pour un investissement de 10000 €, la réduction d’impôt est de 2500 € (ex 1800).

Surplus de rentabilité en 2022 : l’investisseur qui pouvait jusqu’à présent espérer un TRI de 3,88% s’il récupérait sa mise de départ au bout de 5 ans. Peut désormais avec une réduction d’impôt de 25% et les mêmes conditions de sortie, entrevoir un TRI de 5,55%.

Il est primordial de bien vérifier les antécédents du Gérant en charge du Groupement Forestier.

L’expérience de ce dernier en Sylviculture, doit lui permettre d’agir sur le développement, la gestion et la mise en valeur des forêts acquises et exploités, pour en obtenir un bénéfice économique et certains services profitables au GFF.

Le gérant du GFF doit s’assurer que le capital forestier est acquis et optimisé (gestion durable de la forêt). Que le Patrimoine Forestier peut être maintenu pour les générations futures, pour en retirer durablement des bienfaits ou des produits comme le bois, sans en dégrader le capital.

En résumé, il doit constituer au mieux le GFF et notamment acheter les Meilleurs Massifs Forestiers. Ceci nécessite la prise en compte appropriée de nombreux facteurs :

  • Il doit Diversifier ses acquisitions grâce à des situations et implantations géographiques variées en France.

  • Rechercher des domaines forestiers dont la qualité des sols et les conditions pluviométriques et de température sont adaptées aux peuplements. Les arbres poussent dans le sol et puisent leur force dans ses éléments : l’eau, les engrais, les nutriments naturels et l’oxygène pour les racines. Le sol est aussi un facteur de stabilité pour que les arbres tiennent debout, un gage de rentabilité pour produire des gros bois.

  • Tenir compte des peuplements variés en essences, en maturités et en configurations (futaies régulières ou jardinées, taillis sous futaies). Bien mesurer les facteurs de biodiversité et de protection pour la faune et la flore mais aussi de renouvellement des peuplements pour obtenir une régénération naturelle de qualité.

  • Mesurer les débouchés réels sur différents marchés (construction, chauffage, menuiserie, papeterie, ébénisterie, agglomérés…).

  • Organiser et suivre les appels d’offre des ventes de bois.

  • Recourir à des Experts Forestier indépendant du GFF pour réaliser des contre-expertise de la valeur vénale des Bois et Forêts avant toute acquisition.

  • Établir des Plans Simples de Gestion en vue de leur agrément par les Centres Régionaux de la Propriété Forestière.

  • Déterminer les budgets annuels pour chaque massif et suivre les travaux (repeuplements, éclaircies, élagages, entretiens et infrastructures).

  • Souscrire les assurances tempête/incendie les plus adaptées.

  • Calculer le potentiel de rendement court terme (revenus issus de coupes de bois) et le potentiel long terme de capitalisation (plantations jeunes qui engendreront des revenus dans le temps).

Il faut tout d’abord distinguer, le fait de vendre une Forêt et revendre des parts d’un GFF.

  • Vendre l’ensemble d’un massif forestier relève de la mission du Gérant du groupement forestier. La difficulté relève de la taille, la situation, la composition, et/ou la situation économique. Heureusement les forêts de qualité subissent peu les crises et la demande actuelle en bois de trituration ou chauffage reste globalement soutenue.

  • Revendre des parts de GFF relève d’une démarche personnelle du souscripteur.
    Le porteur des parts de Groupement Forestier a juste à en faire la demande au Gérant du Groupement Forestier.

Revente et liquidité des parts d’un Groupement Forestier ?

La procédure de revente des parts d’un GFF n’est en soit pas très compliqué. Il suffit de contacter le Gérant, lui faire savoir que vous souhaitez sortir du groupement et lui adresser un formulaire de “demande de retrait”.

Par contre, la liquidité des parts du Groupement Forestier n’est pas toujours garantie. Elle va dépendre de la situation de trésorerie du GFF.

  • Les cinq premières années, la liquidité est aisée. Ce qui est logique car d’une part les associés sont bloqués pour des raisons Fiscales (5 ans et demi) ou Patrimoniales (transmission voire donation). Du coup, il y a quasiment pas de demandes de sortie (à part quelques demandes liées en général à des successions) et d’autre part il y a une forte demande en parts de GFF (ce qui permet de compenser entre les entrées et sorties).

  • Les années suivantes, la liquidité peut prendre plus de temps. Car l’investissement dans les Forêts s’envisage sur du long terme et ce type de placement n’est pas réputé être une épargne spontanément disponible.

Toutefois, la liquidité du GFF peut s’organiser de 3 manières :

1. Primo par le mécanisme de Retrait/Souscription : la plupart des Groupements Forestiers que nous commercialisons (voir souscriptions GFF 2022) sont à capital variable. C’est à dire que les demandes de retrait sont compensées par les demandes de souscriptions.
Limite de cette solution : à tout moment, il n’y a pas nécessairement de nouvelles souscriptions, il peut donc y avoir des demandes de retrait en attente.

2. Secondo par la Trésorerie dans les caisses du Groupement Forestier. Car il est possible dans un GFF d’investir que 90% en actifs forestiers et de conserver 10% de trésorerie, justement pour assurer de la liquidité dans le cas où le marché du retrait/souscription serait bloqué.

Limite de cette solution : dans le cas où 30% des associés souhaiteraient sortir au même moment, cette poche de liquidité ne serait pas suffisante.

3. Tertio, la Société de Gestion peut procéder à la cession d’actifs forestiers, ce qui peut prendre du temps, voir plusieurs mois. Les petites parcelles de domaines forestiers semblent pouvoir se vendre plus facilement, car le prix est plus abordable pour un grand nombre de personnes. Pour autant, les forêts de taille plus importante, de belles productions, et bien gérées présentent aussi un intérêt particulier, même avec un prix supérieur. Les Forêts de valeur sur de belles surfaces nécessitent un travail minutieux et très technique et sont très recherchés. Il est donc plus facile de revendre une forêt bien gérée et productive.

Sensible à l’écologie, nous réalisons chaque année des dizaines d’hectares de transactions forestières en toute indépendance. Nous connaissons depuis plus de 20 ans, les Meilleurs Spécialistes et les Meilleurs Experts Forestiers.


Où trouve t-on des Parts de Groupements Forestiers disponibles ?

Aujourd’hui les souscriptions dans des parts de Groupements Forestiers sont une denrée rare. Juridiquement, elles ne ne peuvent d’ailleurs faire l’objet d’aucune offre au public, c’est à vous d’en faire la demande.

Aussi, nous avons sélectionné pour vous, de manière impartiale et objective, un large choix de Domaine et de Forêts et nous pouvons vous faire profiter de ces offres de parts dans différents Groupements d’investisseurs forestier.

4.7/5

Moyenne : 4,7 sur 48 avis

Pour tout savoir sur les Groupements Fonciers Forestiers, consultez aussi ces articles :

Besoin d'aide pour investir dans les Forêts ?

Faites appel à un expert et bénéficiez de nos 20 ans d’expérience dans le domaine.